• marinemelodieauteu

Retour de lecture : Une couronne d'os et d'épines #PLIB2022

L'aventure du PLIB continue avec la lecture des titres finalistes !

 

Auteur : Emily Norsken

Maison d'édition : Les trois nornes

ISBN : #ISBN9782492118043


Résumé : Servir le royaume qu’importe le prix, qu’importe le moyen.


Bien au Nord, sur le royaume de Cnàimh, les Dieux, les Anciens et le Os veillent. Le souvenir du roi Teodor dit le Boucher hante toujours ses habitants. Pour survivre aux hivers glacials du dieu Wyrn, ces terres doivent rétablir les alliances défaites sous la lame des conquêtes du feu dirigeant sanguinaire.


Nayla appartient au sang sombre, la chamane l’a désignée ainsi lors de son rituel de passage. Corbeau, elle devra devenir. Les Dieux ont décidé. Elle doit rejoindre cet ordre de femmes séjournant dans la forteresse Hvid Tand, pour devenir les yeux et les oreilles du roi des Os, Ingvar le Juste. Guidée par la Reine des Corbeaux, Frihër Agn, Nayla devient Nå, son héritière.


Nayla sera-elle prête à payer la somme demandée pour ce qu’elle désire vraiment ?

 

L'avis de Marine :


La couverture ne m'avait pas attiré de prime abord, ce roman n'avait donc pas été dans mes premiers votes. Toutefois, à force de voir certains retours des jurés, j'ai commencé à m'intéresser plus en avant à l'histoire. C'est notamment l'avis de La bibliothèque de Calysse qui m'a donné à croire que je pourrais vraiment aimer ce roman. Je l'ai donc ajoute dans mes dernières sélections, portée par l'envie de découvrir ce pavé ! Et j'en suis contente, car malgré quelques bémols, j'ai tout de même été emportée dans cet univers.


Tout d'abord, j'ai adoré la plume, travaillée, mais tout en restant fluide (moins les coquilles restantes, mais ça n'est pas amputable à l'auteure). Ce roman est divisé en quatre partie et j'avais choisi de le lire en lecture commune avec d'autres jurés de peur d'avoir besoin de motivation pour m'aider à avancer dans cette brique, mais au final, j'ai perdu un peu de ma motivation passé les 50 % et j'ai donc fini seule et à mon rythme. En effet, si la première moitié a su me conquérir au point que je m'imagine voter pour ce titre, la suite a plutôt refroidi mon enthousiasme.


On va donc suivre Nayla, une enfant de 11 ans qui subit le rite de passage à l'âge adulte de la part de la chamane du village. D'entrée le ton est donné, la vie ne fait pas de cadeau aux femmes à cette époque, jeune ou non. Cette examen révèle que la jeune fille possède le sang sombre, elle doit alors quitter sa mère et son village pour être formée à la capitale afin d'intégrer les Corbeaux. Les Corbeaux font partie d'un Ordre de femmes influentes à travers les royaumes. Elles ont l'oreille du roi et des dirigeants étrangers, servent à influencer les uns et les autres pour avantager leur royaume que ce soit au niveau du commerce, d'alliances... ces femmes sont formées comme la noblesse a maîtriser les langues, l'écriture, la danse... mais aussi les plaisirs du corps afin d'utiliser de tous leurs atouts pour mener leurs missions à bien. Si l'entreprise est déjà bien compliquée pour une enfant, cela va s'avérer d'un autre niveau pour elle puisqu'elle est choisie pour devenir l'héritière de la reine des Corbeaux.


En parallèle de sa formation et des années qui passent, nous suivons ses amitiés et les complots qui prennent place à la Cour. L'ennemi est partout, parfois dans les murs même du château et de nombreux obstacles attendent Nayla. Par chance, elle peut compter sur plusieurs alliés qui l'épauleront dans les diverses épreuves qu'elle va devoir affronter. Entre son devoir et sa vie, parfois elle devra faire des choix la menant a plus de dangers encore. Vous l'aurez compris, j'ai adoré suivre l'évolution de Nayla dans la première moitié du récit, de jeune fille déracinée à femme de pouvoir, membre des Corbeaux, héritière de la Reine. Le monde dans lequel elle évolue est bien dépeint, de plus des contes viennent accompagner chaque partie afin de nous expliquer les origines et les croyances de cet univers. Ils ne changent rien à l'histoire mais sont un vrai + pour le background général.


Là où mon intérêt a vaciller a été à la partie 3 quand Nayla doit fuir le pays des Os. À partir de là, j'ai senti un manque de fil rouge, d'enjeux. On a l'impression de suivre les personnages dans leur errances et comme eux ne savent pas vraiment où ils vont, nous non plus. Certains partis pris m'ont moins emballés, notamment la relation avec Sile et certains personnages que j'espérais voir + creusés comme le prince Micah n'auront finalement pas la place qu'ils me semblaient mériter. L'histoire de la mère de Nayla ne m'a pas vraiment convaincue non plus. La partie 4 a relevé le niveau dans le sens où les divers personnages croisés dans les premières parties se retrouvent enfin dans un contexte de guerre entre nations. J'ai aimé que la boucle soit bouclée en quelque sorte et l'émotion a été présente sur la fin à la découverte des divers destins des personnages que nous avons suivi tout le long de ce roman.


Au final c'est un univers que j'ai beaucoup apprécié et qui aurait pu développer tout son potentiel sous forme de saga et non en condensé dans un pavé, en prenant le temps de plus développer certaines choses et voir plus les Corbeaux à l'action avant que tout ne bascule. Il n'en reste pas moins que c'est un roman très bien écrit, dont j'ai apprécié les personnages et qui m'a fait ressentir des émotions.



11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout