• marinemelodieauteu

Retour de lecture #2 : Encens #PLIB2022

L'aventure du PLIB continue avec la lecture des titres finalistes ! Cette fois, c'est Marine qui vous donne son avis sur Fleurs d'Oko ! Pour rappel, l'avis de Mélodie est disponible par ici !

 

Auteur : Johanna Marines

Maison d'édition : Snag

ISBN : #ISBN9782490151370


Résumé : Nouvelle Orléans, 1919. Alors que le tueur à la hache sème la terreur dans les rues et nargue les enquêteurs, le corps mutilé d’une jeune femme est découvert en ville. Que signifient ces notes de musique et ces marques de brûlures retrouvées sur sa peau et ces étranges plumes métalliques plantées dans son dos ?


Pour les inspecteurs Perkins et Bowie, une nouvelle enquête s’ouvre. Se pourrait-il qu’un deuxième meurtrier soit à l’œuvre ? Que faire quand deux tueurs en série rivalisent de cruauté et que la ville devient leur terrain de jeu ? Plongez au cœur des Bayous où le jazz est roi et prenez de la hauteur à bord du Mécanic Hall, un aérocabaret où les dancing-automates sont devenus des déesses de la fête. Découvrez le passé trouble de Grace, une intrépide cartomancienne et de sa chouette mécanique et sautez de toits en toits aux côtés des désembobineurs qui collectent l’électricité pour la New Orleans General Electric Company.

 

L'avis de Marine :


Fan de la Nouvelle-Orléans, j'avais mis Encens dans mes votes dès le premier tour ! C'est une ville idéale pour les récits imaginaires et j'avais hâte de la découvrir dans ce registre de voltpunk (contrairement au steampunk, ici c'est l'électricité qui est au cœur de l'univers et non la vapeur !). J'ai donc décidé de découvrir ce roman avec une des lectures communes organisées par le PLIB !


Dès le départ, nous sommes immergés dans l'univers avec les aérocabarets, les automates, les illisionautes... c'est un monde hyper original que l'on découvre via plusieurs points de vue. Cette première partie ressemble à un puzzle où on découvre divers personnages dont les destins vont être liés d'une façon ou d'une autre, le tout autour du serial killer bien connu à la Nouvelle-Orléans : le tueur à la hache qui a notamment été remis sur le devant de la scène grâce à une saison de American Horror Story qui se déroule à la Nouvelle-Orléans, mais qui, elle, est plus centrée sur les sorcières. Mais comme un tueur ne suffit pas, un second commence à faire parler de lui : le tueur à la plume.


Le roman est constitué de nombreux points de vue et de coupures de journal qui nous permettent d'avoir une vue depuis divers points de vue. Au fil des pages, on commence à assembler les morceaux et deviner l'image globale. Si ce procédé est assez sympathique pour faire marcher les rouages de notre cerveau, j'ai néanmoins manqué d'accroche aux personnages puisqu'ils étaient très nombreux. Certains m'ont paru même totalement dispensables comme Wilhem ou Molly. J'ai également déploré un manque de tension. Voir les scènes d'autant de points de vue ne permet pas de vraiment rentrer dans la peau des personnages et de trembler pour eux. Le danger ne parait pas assez présent malgré la présence de "deux" serial killer.


Au final, c'est néanmoins un roman qui se lit très facilement, qui se déroule dans un univers original et intéressant, mais qui manque d'intensité pour vraiment nous captiver de la première à la dernière page.



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout