• marinemelodieauteu

Retour de lecture #2 : D'or et d'oreillers #PLIB2022

L'aventure du PLIB continue avec la lecture des titres finalistes ! Cette fois, c'est Mélodie qui vous donne son avis sur D'or et d'oreillers ! Pour rappel, l'avis de Marine est disponible par ici !

 

Auteur : Flore Vesco


Maison d'édition : L'école des loisirs


ISBN : #ISBN9782211310239


Résumé : C’est un lit vertigineux, sur lequel on a empilé une dizaine de matelas. Il trône au centre de la chambre qui accueille les prétendantes de Lord Handerson.


Le riche héritier a conçu un test pour choisir au mieux sa future épouse : chaque candidate est invitée à passer une nuit chez lui, à Blenkinsop Castle, dans ce lit d’une hauteur invraisemblable. Dormir chez un inconnu, sans parent ni chaperon ! Quoi de plus scandaleux pour une jeune fille de bonne famille ? Malgré tout, Mrs Warkins y envoie ses trois filles, accompagnées d'une femme de chambre. Elles se rendent en tremblant au château. Seule l'une d'entre elles retiendra l'attention du lord... Cette dernière, pourtant, n’a rien d’une princesse au petit pois ! Et c’est tant mieux, car nous ne sommes pas dans un conte de fées mais dans une histoire d’amour et de sorcellerie où l’on apprend ce que les jeunes filles font en secret, la nuit, dans leur lit…


 

L'avis de Mélodie :


Une revisite de conte, quoi de plus tentant ? D'autant plus quand la couverture est si belle ! J'étais donc contente de trouver ce roman parmi les finalistes du PLIB !


On y suit l'histoire des trois filles Warkins ainsi que de leur femme de chambre, Sadima. Elles vont toutes passer l'épreuve pour tenter d'épouser le meilleur parti des environs. L'épreuve est étrange et pourrait mettre en péril leur vertu, mais qui se soucie d'une réputation quand il y a de l'or à gagner ? Chacune leur tour, elles vont donc passer la nuit dans une chambre préparée avec soin par le lord. Laquelle réussira le test ? Eh bien, si vous avez lu le résumé, vous vous en doutez !


Par la suite, l'histoire prend un autre tournant, s'éloignant du conte de La princesse au petit pois. D'autres tests surviennent, la romance s'en mêle et l'intrigue se révèle bien plus obscure que ce que l'on présageait en se lançant dans cette lecture. De nombreuses références à d'autres contes jonchent le récit et on sourit lorsqu'on les repère.


La plume de Flore Vesco est fluide, agréable et poétique. J'ai trouvé qu'elle dosait plutôt bien les sentiments et l'humour, tout en laissant une part à l'imaginaire lorsque c'était nécessaire. C'est sans nul doute le point le plus positif du roman, car je reconnais que j'ai été moins emportée par l'histoire en elle-même.


En revanche, j'ai apprécié l'héroïne, qui a un fort caractère et ne s'en laisse pas compter, mais sait toutefois être douce et attentionnée par moments. Elle évolue beaucoup au fil du roman, s'émancipant peu à peu de sa condition. Par contre, je n'ai pas réussi à m'attacher au lord, qui, même si on comprend pourquoi vers la fin, pour moi, semble fade. Lui aussi évolue, mais c'est beaucoup plus ténu, alors qu'à mon sens, c'est lui qui en aurait eu besoin !


Enfin, il faut que je vous parle du corps, qui est mis au cœur du récit, et ce très vite. On y parle anatomie, mais aussi rapport au corps, découverte et lien entre corps et esprit. Un choix original, qui aura peut-être parfois été un peu trop porté sur la biologie à mon goût.


Pour conclure, ce roman est porté par une plume poétique, et des références à divers contes, ce qui en fait un récit agréable, dans lequel je n'aurai toutefois pas réussi à m'immerger totalement.



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout