• marinemelodieauteu

Retour de lecture : Fleurs d'Oko #PLIB2022

L'aventure du PLIB continue avec la lecture des titres finalistes ! Cette fois, c'est Mélodie qui vous donne son avis sur Fleurs d'Oko !

 

Auteur : Laëtitia Danae

Maison d'édition : Snag

ISBN : #ISBN9782490151264


Résumé : À Sangaré, la magie, réservée aux hommes, se déploie en de multiples couleurs. Mais petite Oko est spéciale. Elle parle le Langage des fleurs.

Lorsque le murmure des griottes annonce la venue du puissant Soumaoro, envoûteur du royaume en quête d'un aspirant prêt à lui succéder, Oko prend sa décision. Elle quitte tout pour assouvir son besoin d'aventure et de reconnaissance.

Alors qu'aux portes de la capitale, la Brousse menace d'étendre son fléau, dans les dédales du palais d'Ivoire, Oko découvre un tout autre monde. Celui de la magie, telle qu'elle ne l'a jamais expérimentée, mais aussi les intrigues de cour, les ruses et les coups bas. À qui peut-elle se fier ? Qui redouter ? Tant de questions, si peu de réponses. La concurrence est rude et les embûches parsèment le chemin de la jeune aspirante.

Et à travers ces épreuves, petite Oko deviendra grande.

 

L'avis de Mélodie :


Je continue mes lectures pour les finalistes et, après Encens, de la même maison d'éditions, je me suis tournée vers Fleurs d'Oko, dont je dois dire que j'aime beaucoup la couverture ! Un petit bémol toutefois, il s'agit d'un tome 1, mais cela n'est précisé nulle part.


Un mot d'abord sur la plume de Laëtitia Danae, qui est fluide, entraînante, imagée et dynamique. À aucun moment je ne me suis ennuyée et, même s'il m'a parfois fallu chercher quelques mots dans le dictionnaire pour bien visualiser les personnages ou les scènes (j'avoue ne pas être experte en habits traditionnels ou autre), j'ai eu l'impression d'être immergée dans le roman. Un bon point donc !


Un autre bon point est sans conteste l'originalité de l'univers. Les influences africaines sont claires, la magie a des règles qui sortent de ce que l'on trouve en général et s'exprime d'une manière proche de la nature, ce qui m'a aussi plu. De même que le côté féministe clairement mentionné.


Oko est un personnage attachant, qui a ses failles, ses peurs, mais aussi ses rêves et son envie de bien faire. Elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à faire valoir son point de vue, quelle que soit la personne à qui elle s'adresse. Parmi les autres aspirants, certains sont mis en avant et gravitent à leur manière autour de notre héroïne. Comme ils sont tous en compétition lors de leur formation, l'ambiance est loin d'être bon enfant.


Ainsi, plusieurs intrigues se mêlent, autour de la famille d'Oko, de cette fameuse Brousse qui effraie tout le monde, des trahisons, des doutes, des jeux de cour et de la magie elle-même. Une pointe de romance fait son apparition, mais je dois avouer qu'elle ne m'a pas convaincue, car trop rapide et, à mon sens, sortie de nulle part.


La magie autour des fleurs est bien pensée, renseignée et j'ai beaucoup apprécié ce côté. Toutefois, on ne la voit pas assez utilisé à mon goût dans ce tome.


Dans l'ensemble, j'ai bien aimé le roman, je lirai certainement la suite afin de confirmer mes théories et de replonger dans ce superbe univers, même si certains points auraient, pour moi, mérité d'être plus clairs et de prendre plus de temps.





5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout